ACCUEIL > ART > SUCCESSION DE LA CHEFFERIE DES NIARE
ARTART & CULTURE

SUCCESSION DE LA CHEFFERIE DES NIARE

Famille fondatrice de Bamako “Niaré”

Bamako” marigot du crocodile” a été fondé par les Niaré anciennement appelés Niakaté, qui sont des sarakolés à l’origine. Les trois crocodiles qui symbolisent Bamako tirent leur origine  des trois marigots qui traversaient Bamako: Lido, Diafarana et Bèlèsoko.

Découvrons la succession hiérarchique de la chefferie des “Niaré”. 

Génération 1 :

Diamoussadia Niaré (fils de Serbadian Niakaté et de Soumba  Coulibaly, sœur  de  Biton Coulibaly

(1689-1755)

Génération 2 :

Fabilé   Niaré   (fils de Diamoussadian Niaré)

Malasa  Niaré  (fils de Diamoussadian Niaré)

Génération 3 :

Malasa  Jokolo  Niaré

Namakoro Safuné Niaré  (fils de Fabilé Niaré)

Madiugu Seriba  Niaré

Diolokaladia  Niaré    de Sikoro  (1863-1866)

Génération 4 :

Bourama (ou Birama)   Niaré  (1886-18882) ;

Titi Niaré  (fils de Namakoro Safuné Niaré)     (1882-1888) ;

Batigui Niaré   de Makono     (1888-1898) ;

Dionke   Niaré  de Sikoro         (1898-1903) ;

Karonga   Niaré   de Makono   (1903) ;

Maridié dit Beniekuru          Niaré  de Sikoro    (1903-1906) ;

Cyeko  Niaré  de Sikoro  (1906-1909)

Génération 5 :

Benie Niaré               (fils de Titi Niaré)     (1909-1912) ;

Baba    Niaré              (fils de Titi Niaré)    (1912-1913) ;

Mamourou   Niaré     de N’tomimba (branche cadette)   (1913-1922)

Maridié     Niaré      (fils de Titi Niaré)      (1922-1956)

Amadou Coumba      Niaré    (fils de Titi Niaré)     (1956-1964)

Génération 6 :

Bomboli   Niaré (fils de Maridié Niaré)   (1964-1979) ;

Fabilé       Niaré    (fils d’Amadou Coumba Niaré) (1979-1987) ;

Baduguné  Niaré   (fils d’Amadou Coumba Niaré)      (1987-1993) ;

Baba Titi    Niaré   (fils d’Amadou Coumba Niaré)       (1993)

Yiriba Scène, la Promotion Culturelle et Artistique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *