ACCUEIL > FOOT MALI > Financement du football malien… comment se passe-t-il ?
FOOT MALIFOOTBALL

Financement du football malien… comment se passe-t-il ?

Conférence de presse FEMAFOOT…

Lors de sa conférence de presse du 30 Juin 2020, pour une information générale sur la probable reprise des activités footballistiques au Mali avec ses mesures face au Covid19, le Président de la FEMAFOOT a aussi tenu à informer l’opinion nationale et internationale sur la gestion financière de son organisation.

En commençant par l’information sur la réception d’une notification de la FIFA pour l’arrivée d’un Fonds d’urgence courant juillet afin de soutenir les acteurs du football, Mamoutou Touré dit Bavieux à expliciter comme suit l’aspect financier autour des activités de la fédération :

D’où Proviennent les Fonds de fonctionnement de la fédération malienne de football ?

1- Fond relatif au coup opérationnel, qui est alloué par la FIFA aux 211 membres associations dans le monde, et qui s’élève à hauteur de 1.000.000 de Dollars. Cependant l’intégralité de ce fonds n’est généralement pas perçue par les associations membres selon le Président.

2- Fond d’appuis au championnat mis à disposition par la FIFA qui avoisine les 175.000.000 FCFA pour accompagner le format actuel dudit championnat.

3- Le sponsor Orange mali, qui n’a toujours pas renouveler son contrat avec la FEMAFOOT, et reste dubitatif à la mise à terme du Championnat national.

Comment la Fédération Malienne de Football gère ces différents fonds ?

Ces fonds servent à :

Charges opérationnelles (le fonctionnement de la structure, les dépenses opérationnelles, les compétitions de la fédération et autres…)

Le Championnat national Ligue 1 Orange avec 23 clubs qui coûte un (1) milliard soixante-dix-neuf millions francs CFA (1 079 000 000 CFA) par an.

  • Le transport d’une journée de ligue 1 est estimé à 800.000 FCFA
  • Les charges par journée de Championnat s’élève entre 11 à 12 millions de FCFA.

Tels sont quelques chiffres donnés en grande ligne par le président du comité exécutif de la FEMAFOOT

Ainsi, au vu de ces chiffres, il ressort un besoin urgent d’une politique de promotion de cette footballistique pour attirer les sponsors afin d’octroyer aux acteurs les meilleures conditions de travail et d’épanouissement.

Yiriba Foot, Partenaire №1 du Football.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *